Comment choisir la chaussette idéale pour votre activité de montagne ?

Comment choisir ses chaussettes de ski, randonnée, sports d'hiver ?

Ski, randonnée, raquettes ou explorations… Été comme hiver… En compétition ou pour le simple plaisir… La montagne est un terrain de jeu illimité dont on peut profiter en skis, en raquettes ou en vélo, peu importe le niveau de pratique, le sport de prédilection ou la saison. Néanmoins, un point commun relie toutes ces activités outdoor : la nécessité d’un confort de pieds optimal pour oublier ces derniers et se concentrer uniquement sur ses sensations ! En effet, les ampoules, les ongles noirs, les échauffements ou au contraire les orteils gelés sont autant de désagréments qui peuvent gâcher votre randonnée ou votre journée de ski. Or souvent, si l’on choisit très consciencieusement ses chaussures, on oublie d’appliquer la même rigueur dans la sélection de ses chaussettes. Une grave erreur !

Chez Therm-ic, nous sommes experts de la thermorégulation et de l’équipement sportif de montagne depuis plus de 20 ans. Voici donc nos conseils experts pour bien choisir ses chaussettes de ski, de raquettes ou de randonnée !

 

1/ NE PAS SOUS-ESTIMER L’IMPORTANCE DES CHAUSSETTES

Une erreur très commune consiste à choisir ses chaussures de ski ou de randonnée avec la plus grande minutie, puis de se montrer beaucoup plus nonchalant ou économe dans l’achat de ses chaussettes. Non ! Le confort du pied ne se limite pas au choix de la bonne chaussure ! Il réside dans un trio gagnant : c’est-à-dire l’association de chaussures, de semelles et surtout de chaussettes. Car ne l’oublions pas, les chaussettes sont les premières en contact avec votre peau…

 

2/ AVOIR CONNAISSANCE DES QUALITÉS QUI FONT UNE BONNE CHAUSSETTE

Les différentes caractéristiques qui permettent de décrire une chaussette de sport sont les suivantes :

  • La thermorégulation, via la respirabilité et la capacité à gérer les flux de chaleur. 
  • Le confort, notamment par la matière, agréable ou non au toucher.
  • La tenue du pied, c’est-à-dire son maintien.
  • La résistance à l’usure, sa durabilité.
  • La technicité, particulièrement si l’on recherche en plus du confort, la performance.

Avoir connaissance de ces qualités vous pousse à être exigeant, réfléchi et éclairé au moment de l’achat.

 

3/ ADAPTER LES CARACTÉRISTIQUES DE LA CHAUSSETTE À VOTRE ACTIVITÉ

Les chaussettes polyvalentes, celles qui se revendiquent « multisports », existent, mais elles se révèlent rarement être une option judicieuse. Mieux vaut plusieurs paires, chacune adaptée spécifiquement à votre sport, à votre niveau et à votre fréquence de pratique. En effet, un randonneur occasionnel n’aura pas les mêmes besoins qu’un passionné menant des treks longs de plusieurs semaines à un rythme soutenu. Autre exemple : une chaussette de randonnée ne vous apportera pas une pleine satisfaction au moment de chausser les skis.

En fonction de l’activité, de votre niveau et de votre usage découlent alors plusieurs éléments liés à la chaussette pour aiguiller votre achat :

  • La composition, d’un point de vue des matières utilisées.
     
  • L’épaisseur du tricot et le type de maille.
     
  • La position des renforts et coutures.
     
  • Le niveau de compression.
     
  • La pointure et la longueur (mid, low ou high).

 

4/ BIEN CHOISIR LA POINTURE DE SES CHAUSSETTES

La majorité du temps, il vous faut choisir non pas un modèle avec une pointure précise mais parmi une fourchette de tailles. Si vous êtes sur un « entre-deux », optez pour la fourchette plutôt basse car le textile a tendance à se distendre avec le temps et l’usage. Le risque serait alors de provoquer des plis à l’origine d’ampoules.

 

5/ NE PAS SE TROMPER DANS LA LONGUEUR DE SES CHAUSSETTES

Pour éviter tout danger de frottement, votre chaussette doit absolument monter plus haut que le col de vos chaussures. Cela parait évident mais la socquette dans une chaussure de ski relève de la très mauvaise idée !

 

6/ SE MONTRER ATTENTIF À LA COMPOSITION DE SES CHAUSSETTES

Lire l’étiquette de ses chaussettes revient à tenter de déchiffrer un texte dans une langue étrangère que l’on ne maitrise pas. Les matières utilisées renvoient souvent à des noms scientifiques complexes, loin d’être assez sympathiques pour que l’on tente de les comprendre. Néanmoins, voici quelques « règles » de base pour adapter la composition de ses chaussettes à son activité :

Il existe deux types de fibres. Chacune a ses avantages et ses inconvénients.

  • Les fibres synthétiques (polyester, polyamide, élasthanne…) évacuent facilement la transpiration grâce à leur respirabilité, sèchent rapidement et résistent plus durablement à l’usure. Néanmoins, elles sont naturellement moins confortables, moins antibactériennes et supportent un coût écologique plus important.
     
  • Les fibres naturelles (laine, laine mérinos, coton…) réputées pour leur confort de par un toucher doux et soyeux ; leur capacité d’isolation thermique, pour conserver la chaleur ; et, leur propriété naturellement antibactérienne qui évacue les mauvaises odeurs. Cependant, leur respirabilité et leur résistance sont reconnues comme moins performantes.

 

 

Chaussettes activités outdoor, ski, que choisir ?

7/ VAINCRE SON PIRE ENNEMI : L’HUMIDITÉ

La majorité des douleurs de pieds dans une chaussure de ski ou de randonnée, que ce soient des ampoules, des échauffements de la voute plantaire ou la sensation d’orteils gelés, sont la conséquence d’un seul et même ennemi : l’humidité. Ne cherchez pas ! Une fois vos chaussettes mouillées par la transpiration, les problèmes commencent. La solution réside alors dans des produits à la respirabilité optimale pour évacuer cette transpiration et ainsi éviter l’humidité. En tant qu’experts de la thermorégulation, c’est sur cet aspect-là que, nous avons créé notre notoriété auprès des passionnés d’outdoor.

 

8/ SE MÉFIER DU FROID, MAIS ÉGALEMENT DU CHAUD !

Un préjugé largement partagé définit une bonne chaussette de ski ou de randonnée comme une chaussette capable de maintenir vos pieds au chaud peu importe les conditions. Certes, vos bas doivent vous protéger du froid, mais également de la chaleur ! En effet, de hautes températures génèrent de la transpiration qui, si elle est mal évacuée du fait d’une mauvaise respirabilité de la chaussette, provoque cette humidité promesse d’ampoules ou d’orteils gelés dans les heures qui viennent !

9/ ÉPAISSEUR NE RIME PAS AVEC CHALEUR

Quelques décennies en arrière, à l’heure d’un tissage encore artisanal, la composition et l’épaisseur de la chaussette définissaient ses qualités d’isolation thermique. Aujourd’hui, grâce aux nombreuses innovations technologiques et notamment l’alliage de fibres naturelles et synthétiques, les chaussettes à la fois fines, isolantes et respirantes existent !

 

10/ PRIVILÉGIER LE SÉCHAGE RAPIDE

Lors du déjeuner qui découpe votre journée de ski ou une fois arrivé au refuge, le soir, après une longue randonnée, faire sécher vos chaussettes doit devenir l’une de vos priorités. Car on ne le répétera jamais assez : l’humidité est le pire ennemi du confort de vos pieds !

 

11/ FAIRE PREUVE DE VIGILANCE À L’ÉGARD DES RENFORTS ET COUTURES

Les renforts, sous le talon, sous les métatarses ou au niveau des malléoles, sont de super atouts. Néanmoins, ils peuvent se révéler très piégeurs et délétères pour peu qu’ils soient mal placés.  Ces rembourrages prévus pour le confort peuvent muter en véritable épines dans le pied. Il en va de même pour les coutures de vos chaussettes ! Ici, le maître mot est alors de faire preuve de vigilance pour ne pas créer de surépaisseur et limiter les points de pression qui pourraient découler sur des ampoules. 

 

 

technologie therm-ic Warm Reflector

12/ FEU SUR LA TECHNOLOGIE !

La chaussette étant un objet historique, on a souvent tendance à privilégier le tricot de grand-mère aux produits technologiques. Rassurez-vous ! Les 2 ne sont pas incompatibles ! Nous concilions ce savoir-faire que nous protégeons, à travers les âges, comme un héritage, avec une réelle capacité d’innovation. Notre nouvelle technologie Therm-ic Warm Reflector est d’ailleurs le fruit de cette combinaison et assure une excellente circulation de l’air afin d’évacuer l’humidité en même temps qu’une isolation thermique maximale.

 

Vous pourrez d’ailleurs retrouver toutes nos nouvelles chaussettes Warm Reflector : HOMME ou FEMME ou UNISEX

 

13/ NE PAS HÉSITER SUR LES CHAUSSETTES CHAUFFANTES !

Parfois décriées, notamment pour leur durabilité, leur efficacité et leur praticité, les chaussettes chauffantes apparaissent pourtant comme une solution presque magique à tous ceux qui souffrent de douleurs de pieds, notamment liées au froid et à l’humidité. Les chaussettes chauffantes que nous développons chez Therm-ic répondent à tous ces contre-arguments : la matière utilisée, assure une conduction des flux de chaleur sur l’ensemble du pied ; les batteries et autres éléments chauffants, totalement imperceptibles, se font oublier ; et enfin, l’intégration optimisée du système de chauffe leur garantit une durée de vie incomparable.

N’hésitez plus et portez votre choix sur des chaussettes chauffantes : Découvrir notre gamme hommeDécouvrir notre gamme femme

 

 chaussettes-chauffantes-therm-ic

Articles à lire
Notre sélection de produits Therm-ic

Paiement 
100% sécurisé

A votre écoute au
09 71 00 10 48