Qu'est ce que la Thermorégulation ?

L’Homme est un surhomme. Un être doté d’une résistance exceptionnelle. Un organisme fort de capacités qui lui permettent de subsister dans toutes les conditions. Du froid des steppes sibériennes à la touffeur du désert arabique, de l’humidité des forêts amazoniennes aux montagneuses chaînes himalayennes, l’homme s’adapte.

Ceci grâce à des mécanismes naturels par lesquels il s’acclimate et s’autorégule vis-à-vis de son environnement. Ainsi fonctionne son climat corporel. Peu importe le milieu, l’être humain cherche à maintenir son organisme à température constante. L’Homme est donc un être à « sang chaud » dit homéotherme : quelles que soient les conditions extérieures, il régule sa température interne autour d’une valeur cible moyenne de 37 °C. Pourquoi ? Car c’est à 37 °C que son fonctionnement métabolique et musculaire est optimal. Autrement dit, c’est à 37 °C que ses cellules et ses muscles sont les plus efficaces. Pour être plus précis, cette température corporelle oscille entre 36,1 °C, en plein coeur de la nuit, à cet instant où le fonctionnement métabolique est le plus calme, et 37,8 °C, en fin d’après-midi, à heure du pic d’activité. Si l’Homme est homéotherme, a contrario, certaines espèces comme le lézard sont dits poïkilothermes. C’est-à-dire que leur température interne équivaut à celle de l’air ambiant. C'est pourquoi il est important de maintenir son corps et ses extrémités à une température régulière quel que soit la température et les conditions. Les produits Therm-ic vous aideront à vous protéger contre ces changements de température.

 

 

principe-thermorégulation-corps

Le principe de la thermorégulation du corps

Qu'il fasse chaud, froid, humide ou doux, le corps humain réagit comme un thermomètre dont la précision est redoutable. Notre corps est idéalement à une température de 37°C, c’est à cette température que le noyau du corps fonctionne. Cependant plus l’on s’éloigne de ce noyau et plus la température baisse. Et c’est au niveau des extrémités (mains, doigts, pieds) que nous atteignons la température la plus froide égale à 30°. Sous l’action du froid et de la thermorégulation, les différentes zones du corps vont réagir et vous alerter pour se protéger.

La thermorégulation des pieds

75% de notre masse musculaire est victime du froid. Lorsque les sensations de froid arrivent, la douleur est signalée au cerveau et plus de 90% de l’énergie disponible est envoyée pour réchauffer les muscles affectés. Cela se traduit par une réduction de la puissance musculaire, de l’endurance et provoque des frissonnements.

la-thermoregulation-des-pieds

la-thermoregulation-des-mains

La thermorégulation des mains

Par nature, vos doigts sont constitués avec moins de sang que le reste de votre corps. Les doigts sont minces, en particulier chez les femmes, il n’y a pratiquement pas de graisse et de muscles. La vitesse du flux sanguin est 1000 fois plus lente que dans le noyau du corps. Lorsque les doigts sont exposés au froid sans protection ou isolation, étant beaucoup plus sensibles, vous ressentez rapidement la douleur.

Apportez confort et maintien à vos pieds

Il est important de prendre soin de nos mains et de nos pieds dans toutes les situations. Lorsque l’isolation endogène du corps n’est pas suffisante, une isolation externe est nécessaire pour fournir une température et un bien-être du corps équilibrés. L’objectif est de garder votre corps dans une zone de confort idéale, soit à une température de 37° C.

confort-maintien-vos-pieds

Guide sur la thermorégulation Therm-ic


Paiement 
100% sécurisé

A votre écoute au
09 71 00 10 48