DES MAINS BIEN AU CHAUD POUR UN EXPLOIT HIMALAYEN

Madalina-Condrea-gants-chauffants

Des gants chauffants pour une femme au sommet !

Madalina Condrea est la première Roumaine à avoir conquis le Pic du Manaslu (8 163 mètres) dans les montagnes de l'Himalaya.

Un rêve devenu réalité

Originaire d’Arad, dans le nord-ouest de la Roumanie, Madalina vit en Suisse depuis plus d’une dizaine d’années où elle enseigne le latin et l’allemand. Le 25 septembre 2017, la jeune femme de 31 ans est devenue la première roumaine à gravir le pic de 8163 mètres. Elle fait d’ailleurs partie des rares femmes à avoir atteint un sommet aussi haut.

« C’était un rêve pour moi. Pendant neuf ans, j’ai recueilli des fonds sans perdre mon objectif de vue. Ce n’était pas facile, mais ça en valait la peine ! »

Elle explique d’où lui est venue l’envie de réaliser cette prouesse : « Il y a neuf ans, lorsque je voyageais autour du monde, je suis arrivée au Népal. J’ai escaladé Imja Tse (Island Peak), d’une hauteur de 6200 mètres, dans l’est du Népal. Je me suis liée d’amitié avec le sherpa qui m’accompagnait, Mingma Dukpa. Lorsque je lui ai dit que je souhaitais réaliser un sommet de 8000 mètres, nous nous sommes promis de le faire ensemble et que ce serait le Manaslu. Nous avons maintenu cette promesse.»

Madalina-Condrea-Manaslu



Madalina-Condrea-Powergloves

Grâce à un entraînement atypique

Madalina Condrea n’a pas suivi d’entraînement spécifique pour l’ascension. D’ailleurs, elle a déclaré n’avoir eu aucune prétention d’être reconnue comme une alpiniste. Son secret pour y arriver : une pratique sportive intense et quotidienne.

« Pendant 12 ans, j’ai nagé et j’ai couru 10 kilomètres tous les jours. Une fois par semaine, je réalisais un 20 kilomètres. Ça a été ma seule préparation. »

Sur un pic périlleux

L’alpiniste Horia Colibasanu a été le premier Roumain à avoir atteint ce sommet en 2006. Voici ses impressions concernant le Manaslu : « Il est spécial car c’est un pic qui n’est pas très difficile techniquement mais qui est très dangereux en raison des avalanches. Il neige presque tous les jours et celles-ci peuvent bloquer les voies. Beaucoup d’alpinistes espèrent arriver au sommet. Malheureusement, il y a aussi des tragédies. ».

On est fier d’être son sponsor

Nous sommes heureux d’avoir pu encourager à notre manière cette aventure humaine. Madalina Condrea portait lors de son ascension nos moufles Therm-ic PowerGloves. Avec leurs 10 heures de chaleur même dans le froid glacial, l’alpiniste roumaine a pu se protéger efficacement contre les doigts gelés.

L’aventure Therm-ic se poursuit au côté de Madalina. Nous l’équiperons aussi pour son prochain voyage qui aura lieu en Antarctique en mars 2018. On a hâte de vous dévoiler ses explorations !

C’est tellement plus agréable de pouvoir brandir son drapeau au sommet sans avoir les doigts engourdis et avec une prise de main ferme ! Une idée pour votre prochaine ascension ?

Articles à lire